Les + récents | Nouvelles |  Conseils d'experts | Produits


 


23 juin 2021



Par A.J. Gentile



Vous aimeriez observer la faune lors de votre prochaine randonnée avec une bonne paire de jumelles, mais vous ne savez pas choisir cette dernière ? Dans cet article, notre expert A.J. Gentile vous introduira aux différents aspects à considérer lors de l'achat de votre paire de jumelles.




Que signifient les chiffres sur les jumelles ?

Les chiffres sur les jumelles (ex. 8x42, 10x42) se réfèrent au grossissement et au diamètre de la lentille de l'objectif (les premiers éléments de la lentille) où la lumière entre dans les jumelles.

Le grossissement représenté par le premier nombre 8x, 10x ou plus, représente combien de fois l'image est agrandie à partir de notre vision naturelle. Alors que le deuxième chiffre, 32, 42, 50 et plus, représente le diamètre de l'objectif en millimètres, également appelé ouverture. Plus ce chiffre est grand, plus les jumelles peuvent laisser entrer de lumière. Ce sont ces 2 chiffres qui déterminent la meilleure utilisation des jumelles.

TRUC DE PRO : plus l'ouverture est grande, plus les jumelles peuvent être utilisées dans des situations de faible luminosité.

Pourquoi les jumelles avec des spécifications similaires coûtent-elles plus cher que d’autres ?

Le coût des jumelles dépend de leur construction et des matériaux utilisés; tel le type de verre utilisé ou le type de micro-revêtement appliqué sur les surfaces des éléments en verre. Le verre ED, connu sous le nom de verre à très faible dispersion, aide à minimiser le problème d'aberration chromatique (image floue et aux contours irisés).

Il existe également 2 types de verre utilisés pour les prismes des jumelles. Le plus populaire est le verre BK7 qui est un verre couronne ordinaire, tandis qu'un prisme plus supérieur est fait de verre couronne au baryum BAK-4. C'est un prisme plus cher qui vous donnera bien plus de contraste et de netteté d'image.

Quelles autres fonctionnalités méritent d'être prises en compte lors de l'achat de jumelles ?

Sont-elles résistantes aux chocs ?
Les jumelles sont-elles étanches aux intempéries, à l'eau et/ou à la buée ? Les jumelles anti-buée tout en étant scellées, sont généralement remplies d'un gaz inerte pour remplacer l'air à l'intérieur et ne pas s'embuer lorsque la température ambiante fluctue.

Comment choisir une paire de jumelles pour mon usage spécifique?

Pour la randonnée ou le théâtre
Les jumelles utilisées pour la randonnée, et ce que nous appelons les lunettes de théâtre, sont de préférence plus compactes que possible. Leur grossissement ne dépasse pas 8x ou 10x et ont généralement un diamètre inférieur à 30 mm.

Pour la faune
Les jumelles pour l’observation de la faune, y compris l'observation des oiseaux et des baleines peuvent être légèrement plus robustes et peuvent être du type à prisme de toit ou à prisme de porro. Le grossissement préféré pour l'observation de la faune sera généralement compris entre 8x et 12x max, et les diamètres sont généralement compris entre 42 et 50 mm. Ma préférence personnelle est le 8x42 du type prisme de toit, car tout ce qui dépasse 8x pour moi est trop fragile et je trouve que le prisme porro est beaucoup trop volumineux.

Jumelles marines
Les jumelles utilisées pour la navigation commencent généralement à 7x ou 8x avec des diamètres de 50 ou 60 mm. Elles sont généralement du type à prisme porro en raison de leur construction plus robuste qui peut inclure un système de stabilisation optique et des lectures de boussole pour la navigation.

Pour l'astronomie
La plupart des jumelles pour l'astronomie auront des grossissements de 9x, 20x, 25x avec des diamètres de 60 mm et plus. Des jumelles de tailles telles que 20x80 ou 25x100 devront être utilisées sur un trépied car elles sont tout simplement trop lourdes pour être prises en main.

Comprendre les spécificités de la jumelle

Formats de Jumelles

Les jumelles sont généralement disponibles en trois formats: compact, moyen et pleine taille. Votre préférence doit être guidée par ce que vous voulez observer et ce que vous voulez transporter.



Jumelles


Jumelles compactes
Elles ont généralement une ouverture principale de 30 mm ou moins et utilisent l'optique galiléenne ou le type de prisme de toit.

Jumelles de taille Moyenne
Elles auront des ouvertures variant de 30 à 42 mm et seront de type prisme de toit.

Jumelle de taille pleine grandeur
Toutes les jumelles qui dépassent 50 mm de diamètre et plus sont dans le domaine du prisme porro.

Diamètre de la lentille de l’objectif

Le diamètre de la lentille de l'objectif (ex. 8x (25, 30, 42, 50 +)) est la clé de la quantité de lumière pouvant pénétrer dans les jumelles. Plus la lumière peut être apportée à l'œil, plus elle peut être observée dans une faible lumière. Personnellement, la principale raison pour laquelle je veux une grande ouverture pour l'astronomie, c'est que nous observons le ciel nocturne.

Puissance de grossissement

La valeur de grossissement est ce qui permet de voir notre sujet de près et en détail. Habituellement, la préférence du grossissement est de 8x ou 10x, car tout ce qui précède augmentera notre propre tremblement de la main, et tout ce qui pourrait bouger dans notre champ de vision entre le sujet et nous.

Des jumelles de 8x25, 8x42 et 8x50 nous donneront toutes le même grossissement mais auront un effet important sur le champ de vision.

Champ de vision

Le champ de vision correspond à la largeur d'une zone de couverture de l'image des jumelles, qui peut être exprimée en angle (ex. 8 °) ou en largeur en pieds à 1000 mètres (420 pieds). Pour convertir le champ angulaire en champ linéaire, multipliez le champ angulaire par 52,5.

Le champ de vision est une question de conception de l'oculaire. Plus de puissance signifie un champ de vision plus étroit, tandis que les oculaires à large champ de vision ont un dégagement oculaire plus court et peuvent ne pas fonctionner avec des lunettes.




Jumelles


La pupille de sortie

Les pupilles de sortie sont les petits cercles brillants visibles dans les oculaires lorsque vous tenez les jumelles loin des yeux et de la lumière. Ce sont les faisceaux réels de lumière sortant des oculaires et entrant dans les yeux.

La pupille de sortie est calculée en divisant le diamètre des lentilles d'objectif par la puissance de grossissement. Une jumelle 8x42 a une pupille de sortie de 5,25 mm (42/8 = 5,25) tandis qu'un 10x42 a une pupille de sortie de 4,2 mm (42/10 = 4,2).

En milieu de journée, les pupilles de nos yeux se contractent entre 2 et 4 mm et la nuit elles peuvent s'ouvrir jusqu'à 7 mm. Si le faisceau de lumière pénétrant dans l'œil est plus large que la pupille de l'œil, l'excès ne pénètre pas et l'œil ne peut pas le voir. Pendant la journée, les choses semblent tout aussi brillantes dans les jumelles avec une pupille de sortie de 4 mm, qu'avec celles avec une pupille de sortie de 7 mm.

Plus la pupille de sortie est grande, plus nous avons d'avantages en basse lumière. Pour l'astronomie, une pupille de sortie de 7 mm est standard, tandis que pour l'observation des oiseaux et la faune, une pupille de sortie de 6 mm est généralement assez grande pour les situations de faible luminosité les plus exigeantes.

En vieillissant, l'œil perd sa capacité à s'adapter aux conditions de faible luminosité. Alors qu'un jeune adulte aura un diamètre de pupille de 7 mm, à 50 ans, les pupilles ne peuvent s'ouvrir que jusqu'à 5 mm. Par conséquent, les jumelles avec les plus grandes pupilles de sortie n'aideront pas les plus âgés.

Le dégagement oculaire

Le dégagement oculaire est simplement la distance entre la surface extérieure de la lentille oculaire et la position où la pupille de sortie est formée, également connue sous le nom de point oculaire. En regardant à travers les jumelles depuis le point oculaire, vous pouvez obtenir tout le champ de vision sans aucun vignettage.

Pour ceux qui portent des lunettes, il est recommandé d'utiliser des jumelles avec un dégagement oculaire plus long ou un point oculaire élevé. Il est recommandé d'utiliser une paire de jumelles avec un dégagement oculaire d'au moins 16 mm, sinon plus. Sur certaines jumelles, même avec les œilletons baissés ou rétractés, les lunettes ne sont pas assez proches du point oculaire donc l'observateur perd une partie du champ de vision.

Comprendre l'optique des jumelles

Type de prisme

La plupart des jumelles utilisent des prismes dans le système optique afin de rectifier une image inversée projetée par l'objectif. Le prisme raccourcit également le chemin optique, ce qui donne un corps compact. Il existe deux types de jumelles à prisme: le type à prisme de toit (Dach) et le type à prisme Porro.



Jumelles


Prisme de Porro
Le prisme porro a été inventé par Ignazio Porro au milieu du XIXe siècle en Italie. Toutes ses surfaces réfléchissantes sont complètement réfléchissantes, elles ne perdent donc pas de lumière et de telles jumelles sont faciles à produire. Cependant, le chemin optique est courbé comme la lettre Z en utilisant 4 réflexions. En conséquence, ce système de prisme prend un espace considérable, de sorte que les jumelles avec un prisme de porro sont plus grandes que celles avec un prisme de toit (Dach).

Prisme de toit
Le système de prisme de toit est utilisé pour rectifier l'image pour ce type de jumelles. «Dach» signifie toit en allemand, et ce type de prisme présente une surface en forme de toit. Le chemin optique côté objectif et côté oculaire est pratiquement rectiligne en utilisant 6 réflexions et donc une légère perte de lumière et permettant aux jumelles d'être compactes et légères. Cependant, la fabrication et le réglage du prisme nécessitent une très haute technologie. La demande pour ce type de jumelles devrait augmenter, car de plus en plus de clients préfèrent son design mince et élégant.

Caractéristiques de protection pour jumelles

Imperméable vs résistant aux intempéries
Les jumelles étanches auront un boîtier scellé qui sera complètement étanche pour une certaine profondeur et pendant un certain temps. Elles seront évaluées à l'aide de l'échelle étanche JIS, telle que JIS Classe 8: l'appareil reste sec pendant une immersion continue dans l'eau.

Les jumelles imperméabilisées, protégées des intempéries ou résistantes aux intempéries ne sont pas étanches. Elles ont cependant une certaine résistance à l'eau et devraient donc survivre à des pluies légères, mais ne sont pas destinées à être totalement ou même partiellement immergées dans l'eau. Notez que comme ces produits résistants à l'eau ne sont pas entièrement scellés, ils ne sont en aucun cas anti-buée.

Jumelles anti-buée
Les jumelles anti-buée ont des boîtiers scellés et l'air (O2) dans les barillets optiques des jumelles a été complètement purgé et remplacé par un gaz inerte tel que l'azote ou l'argon.

Les deux gaz sont considérés comme un gaz sec et on dit que l'argon a des molécules plus grosses que l'azote et réagit donc moins avec les changements de température. Avoir de l'azote ou de l'argon dans les jumelles signifie également qu'il n'y a pratiquement aucune chance de formation de moisissure ou de champignon sur les lentilles à l'intérieur du système optique.

Boîtier caoutchouté
Les jumelles avec un boîtier caoutchouté seront protégées contre tout dommage d'impact léger à moyen.

Techniques utilisant des jumelles

Test des jumelles
La plupart des détaillants spécialisés dans la nature ou la photographie vendant des jumelles auront un tableau de résolution (illustré ci-dessous) placé à une distance de 20 à 50 pieds que vous pourrez utiliser lorsque vous comparerez différentes marques et modèles de jumelles. Lorsque vous testez des jumelles, rappelez-vous de toujours d'ajuster la dioptrie pour une mise au point la plus nette possible et de comparer les tailles de lignes indiquées sur la cible de résolution.



Jumelles

Mise au point avec des jumelles

  • Commencez par ajuster les œilletons en extrayant les œilletons pour ceux qui n'ont pas de lunettes et en les rétractant si vous portez des lunettes.
  • Ensuite, en regardant à travers l'oculaire gauche des jumelles, faites la mise au point avec la molette de mise au point centrale.
  • Une fois que l'image dans l'oculaire gauche est nette, fermez votre œil gauche.
  • Avec l'œil droit dans l'oculaire regardant la même image, tournez la bague dioptrique de l'oculaire droit jusqu'à ce que l'image soit la plus nette.
  • Une fois que vous avez ajusté votre dioptrie pour votre œil droit. Vous avez ajusté la différence entre la mise au point des deux yeux. Vous pouvez maintenant utiliser la bague de mise au point centrale pour régler votre mise au point.


Jumelles

Nettoyage des jumelles
Nettoyer le boîtier extérieur des jumelles avec un chiffon en microfibre humide est toujours une bonne pratique.

En ce qui concerne les lentilles d'objectif et les oculaires, il est préférable d'utiliser un chiffon en microfibre avec un nettoyant liquide pour lentilles (sans ammoniaque) ou des tissus humides pour lentilles ou lunettes pour nettoyer les optiques.


Maintenant, vous avez tout en main afin de choisir vos jumelles adéquatement et les utiliser à leur plein potentiel. Bonne observation !


Photos : Steve Jackson traduit par A.J. Gentile