Les + récents | Nouvelles |  Conseils d'experts | Produits



Par Catherine Simard

06 mai 2020

Le nord du Chili et la Bolivie, deux endroits de rêve pour les photographes! Ses paysages volcaniques, sa faune et sa flore présentent une diversité incomparable qui saura satisfaire tous les amateurs de photographie. Il ne m’en a fallu que quelques images aperçues sur les médias sociaux pour acheter mon billet d’avion et me lancer dans un voyage photographique partant du nord du Chili jusqu’en Bolivie.

Mon voyage débute donc à San Pedro de Atacama, une petite ville perchée à environ 2500 mètres d’altitude qui sera mon camp de base pendant ma visite de la région. Mon équipement se compose du boîtier Sony A7R II, des objectifs Sony FE 16-35mm f/2.8 GM, Sony Planar T* FE 50mm f/1.4 ZA et Sony FE 70-200mm f/4 G OSS et d’un trépied Manfrotto Be Free



LAGUNE ALTIPLANIQUE DE CHAXA

Située dans  la réserve nationale Los Flamencos, la lagune de Chaxa regorges de différentes espèces de flamands : où l’on peut admirer dans un silence absolu trois espèces de flamants roses ; le flamant de James, flamant du nord du Chili et le flamant andin. La scène ressemble à une peinture animée!

 
 


LES GEYSERS DEL TATIO

Malgré la température glaciale qui règne à 4 300 mètres d’altitude, les geysers Del Tatio est un arrêt incontournable pour tout photographe désirant capturer les éruptions de la terre tout en se baladant au milieu des volutes de fumées. La route pour s’y rendre est tout aussi impressionnante avec ses volcans imposants et sa flore abondante.
 
 


LA VALLÉE DE LA LUNE

La vallée de la lune, une incroyable vallée formée de dunes ciselées par le vent, est l’endroit idéal pour explorer lorsque le soleil se couche et colore ses étranges formations rocheuses d’un orange éclatant.


 

LE SALAR DE UYINI

Le Salar de Uyini se situe sur les hauts plateaux du sud-ouest de la Bolivie. À plus de 3 600 mètres d’altitude, il s’est formé avec l’assèchement d’un immense lac salé, le El Lago Minchin, occupant la région il y a plus de 40 000 ans.

Sa traversée de trois jours est une activité hors norme et garantie des paysages époustouflant qui sauront satisfaire ma soif de photographie. Je décide donc de tenter l’expérience afin de terminer mon voyage en force. Après avoir traversé la frontière, notre groupe de 6 personnes embarque dans un Jeep Land Cruiser qui sera notre maison roulante pour les prochains jours. 

Tout au long de ce périple, les scènes sont saisissantes: le contraste du plumage coloré des flamants avec l’eau bleue, les montagnes aux sommets enneigés, les canyons, l’effet miroir des lac… tout y est! La faune et la flore ne cessent de m’ébahir et les cartes mémoires se remplissent rapidement.

Le dernier jour, nous prenons la direction du désert de sel, pour observer le lever du soleil. À cette période de l’année, une fine couche d’eau recouvre le sol, créant ainsi un miroir parfait. Nous arrivons ainsi au milieu du désert inondé juste à temps pour que le spectacle commence. Les couleurs changent rapidement mais le reflet reste intact, tellement qu'il est difficile de faire la différence entre le ciel et la terre.



Ce voyage du Chili jusqu'à la plus grande réserve de sel au monde, aura été une expérience tellement riche et irréelle, que même mes plus belles photos ne pourront y rendre justice!


 

Voir les autres articles de blogue de Catherine Simard