Les + récents | Nouvelles |  Conseils d'experts | Produits


 

Par Daniel Dupont

2 décembre 2020


Depuis quelques années, une nouvelle technique de prise de photos a été développée, soit le HDR (High Dynamic Range) que l’on pourrait traduire par Grande Plage Dynamique.

Cette méthode consiste à prendre quelques clichés de la même scène à des expositions différentes et à les fusionner afin d’obtenir une exposition optimale pour l’ensemble des zones de l’image.

Le HDR est particulièrement utile lorsque les contrastes et les écarts de lumière sont importants. Je vous le recommande aussi sous un ciel couvert, car il pourrait rendre un peu d’éclat aux couleurs.

 

Daniel Dupont - Lake Louise
1/4   |   f/11   |   ISO 100
Canon EOS 5Ds + Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM

Les techniques

Deux techniques s’offrent à vous. La plus simple est de programmer votre boîtier pour effectuer la prise de vue en HDR. La deuxième requiert plus de connaissances mais ouvre aussi plus de possibilités. Elle consiste à effectuer la prise de vues en fourchette (bracketing) et à assembler par la suite les images avec un logiciel spécialisé.

La prise de photo en mode RAW

Les boîtiers haut de gamme permettent d’effectuer la prise de vue en format d’enregistrement RAW, mais l’image une fois assemblée par ces derniers sera en JPEG.

Les boîtiers d’entrée et certains de milieu de gamme n’offrent pas tous la possibilité d’effectuer la prise de vue HDR en mode d’enregistrement RAW. Les utilisateurs doivent programmer la prise de vue en format d’enregistrement JPEG et l’image assemblée produite par le boîtier sera en JPEG.



Daniel Dupont - Phare de Peggys Cove
1/8  |   f/22   |   ISO 100
Canon EOS 5Ds + Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM


La programmation du boîtier

Je vous suggère de bien lire le mode d’emploi de votre appareil. Selon le fabricant, il sera possible de paramétrer une prise de vue de deux ou trois photos pour créer l’image HDR.

CONSEIL DE PRO : L’idéal est de programmer une prise de trois photos. Si cela n’est pas possible, je vous conseille d’employer plutôt la technique du bracketing et de l’assemblage subséquent.

Le choix du fini de l’image assemblée

Lors de la programmation du boîtier, vous pourrez sélectionner différents effets de finis et l’aspect de la photo va différer grandement selon le choix.

Selon votre boîtier, vous aurez accès à différents choix : “Naturel, Art standard, Art éclatant, Art huile et Art relief”. J’utilise majoritairement le rendu “Art éclatant”.


Daniel Dupont
1/15   |   f/16   |   ISO 100
Canon EOS 5Ds + Canon EF 11-24mm f/4L USM


Le mode manuel

Peu importe que j’emploie le bracketing ou le HDR sur mon boîtier, j’utilise le mode manuel d’exposition. Celui-ci me permet de choisir les trois paramètres : ouverture, vitesse et valeur ISO et de bien ajuster l’exposition.

Trouver l’exposition de base

 Avant de programmer le mode HDR sur le boîtier ou le mode bracketing, je m’assure de trouver la bonne exposition que je confirme par l’analyse de l’histogramme.


Daniel Dupont
1/160   |   f/8   |   ISO 400
Canon 5Ds + Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM


La prise de vue à main levée

 Précédemment, j’ai mentionné que l’utilisation d’un trépied était un atout, mais nous n’avons pas toujours un trépied sous la main, surtout en voyage. La prise de vues à main levée est alors possible, mais vous devrez vous limiter à des séries de trois photos.

À main levée, la vitesse la plus lente sera supérieure à la longueur focale de votre objectif. La vitesse minimum ne devrait pas être plus lente que 1/125 sec.

Si vous employez un objectif 70-200mm à 200mm, la vitesse minimale ne devrait pas être inférieure à 1/200 sec. Si l’écart entre chacun des trois clichés est de 1 cran, la vitesse pour l’exposition de base serait de 1/400 sec, le cliché surexposé serait à 1/200 sec et le cliché sous exposé serait à 1/800sec. Il est important de demeurer parfaitement immobile pendant le déclenchement des trois images.


Daniel Dupont
1/250 |   f/11   |   ISO 320
Canon 5Ds + Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM


CONSEIL DE PRO :
Pour vous faciliter la tâche, assurez-vous de placer la main gauche sous l’objectif et de coller votre coude le long de votre corps. Cela vous apportera plus de stabilité.



Autres articles par Daniel Dupont :