Les + récents | Nouvelles |  Conseils d'experts | Produits


 

20 octobre 2021


Par Gabrielle Savard

 

Avec le nombre de boîtiers et d’objectifs sur le marché, choisir son premier appareil photo ou vidéo peut s’avérer une tâche plutôt intimidante. Heureusement, l’équipe de Gosselin est là pour vous aider! 

Tout d’abord, il est important de rester ouvert d’esprit lors de l’achat de votre premier appareil. Il n’existe pas de boîtier fondamentalement meilleur qu’un autre, mais il existe des appareils meilleurs pour vous et plus propices à vos besoins.

Choisir son premier appareil photo ou vidéo, c’est un peu comme choisir sa première voiture; chaque personne a des besoins différents qui seront comblés par des modèles différents. Si vous habitez par exemple au centre-ville de Montréal, vous préférez probablement une petite voiture facile à stationner (et peut-être électrique) plutôt qu’un véhicule utilitaire tout-terrain. Une personne qui habite en banlieue, où le stationnement n’est pas un problème et où les bornes de recharges se font plus rares, ne choisira pas une voiture selon les mêmes critères.

Tout commence donc par l’identification de vos besoins. Il est facile de se perdre au travers des conseils d’un ami ou des recommandations de vos créateurs préférés sur Youtube, mais il ne faut pas perdre de vue que c’est votre appareil photo et qu’il doit avant tout répondre à vos besoins.


Comment cibler vos besoins ?

Posez-vous les questions suivantes et nous vous guiderons pour le reste :
- Est-ce que je recherche un appareil principalement photo ou vidéo ? Ou bien un 50/50 ?
- Quel type de photographie/vidéo vais-je faire ? Portrait, paysage, architecture, photo de rue, animalier, immobilier…
- Est-ce que le poids et la taille de mon appareil sont importants pour moi ? Vais-je apporter mon appareil en randonnée ou en voyage ?


Photo prise par Jakob Owens, Unsplash.


Choisir le type de capteur qui vous convient

La première chose à déterminer avant l’achat de votre premier appareil devrait être le type de capteur qui vous convient. 

Pour commencer, posons-nous la question : qu’est-ce qu’un capteur ? Le capteur, c’est le cœur d’un boîtier. C’est la pièce photosensible à l’intérieur du boîtier sur laquelle s’imprime les images afin d’être enregistrées dans votre appareil. 

Il existe une panoplie de capteurs sur le marché, mais nous allons nous concentrer sur les trois plus populaires :
- Le capteur plein cadre
- Le capteur APS-C
- Le capteur micro 4/3 


Le capteur plein cadre

Le capteur plein cadre est de taille équivalente à la pellicule 35mm; la pellicule la plus utilisée en photographie avant le passage au numérique. Il s’agit donc du capteur « standard » ou capteur de référence auquel nous comparons les autres types de capteur.

Capteur « standard » ne veut pas nécessairement dire « meilleur » capteur, mais nous ne pouvons pas ignorer que la majorité des photographes professionnels possèdent un appareil plein-cadre.

Le bémol du capteur plein cadre ? Son prix. Il s’agit du plus gros des trois capteurs, ce qui nécessite plus de matériaux de production et donc, augmente son coût.


Le capteur APS-C

Le capteur APS-C est 1.5 fois plus petit que le capteur plein cadre. Il fut le premier capteur à être popularisé lors du passage au numérique dû à son rapport qualité prix. C’est généralement le choix le plus populaire pour un premier appareil, puisqu’on s’approche de la taille d’un capteur plein cadre, mais à moindre coût. Les boîtiers sont également de plus petit format.

TRUC DE PRO : Il faut toutefois savoir que le capteur APS-C ajoute un facteur de recadrage de 1.5 fois à tout objectif qu’on installe devant l’appareil. En d’autres mots, chaque objectif cadrera l’image 1.5 fois plus « zoomée » que s’il avait été placé sur un capteur plein cadre. Un objectif 50mm placé sur un appareil APS-C sera donc équivalent en réalité à un cadrage de 75mm.

Cela peut s’avérer un avantage pour certains puisqu’ils y voient une occasion de tirer plus de leur zoom (par exemple en photographie animalière) et un désavantage pour d’autres (comme en photographie immobilière où le but est de réaliser des photos à plan large).


Le capteur micro 4/3

Le capteur micro 4/3 est le plus petit des trois capteurs et possède un facteur de recadrage de 2x. Chaque objectif placé devant un appareil micro 4/3 zoom donc 2 fois plus que s’il avait été placé sur un capteur plein cadre.

Les clientèles cibles du capteur micro 4/3 sont donc les photographes animaliers et sportifs pour qui le zoom est primordial. Vous bénéficiez d’un appareil de petit format (plus le capteur est petit, plus l’appareil est petit) qui duplique le zoom de votre objectif ! Un objectif 400mm placé sur un appareil micro 4/3 vous donnera en réalité un cadrage de 800mm.

À l’inverse, le capteur micro 4/3 est à éviter si vous souhaitez faire de la photographie immobilière, de paysage ou architecturale puisque nous cherchons un angle de vue très large.



Photo par Alexander Andrews, Unsplash.



Reflex ou sans-miroir ?

Il existe deux technologies d’appareils à objectifs interchangeables sur le marché : les boîtiers reflex et les boîtiers sans-miroir. L’industrie photographique est actuellement dans le plus grand passage technologique depuis le passage au numérique. La technologie reflex (DSLR) qui dominait le marché depuis les premiers appareils photo numériques se fait tranquillement remplacer par les nouveaux appareils sans-miroir. 

Cela ne veut cependant pas dire que les appareils reflex sont désuets, loin de là. Cette transition se passe très graduellement et les appareils reflex seront encore sur le marché pour plusieurs années à venir ! Ils sont physiquement plus gros et lourds que les sans-miroirs, mais moins chers. Si vous disposez d’un budget limité et que le poids ne vous dérange pas trop, c’est une excellente opportunité d’avoir un appareil performant pour un prix très raisonnable. Si, à l’inverse, vous recherchez un appareil petit et léger, nous vous conseillons de magasiner parmi les gammes d’appareils photo sans-miroir.

TRUC DE PRO : Puisque la plupart des photographes professionnels se départissent de leur équipement reflex afin de passer au sans-miroir, le marché usagés est rempli d’appareils et d’objectifs reflex de très grande qualité, souvent en excellent état et à petit prix. Nous vous conseillons donc fortement de jeter régulièrement un œil à notre sélection de matériel usagé lors de votre recherche d’appareil, vous y trouverez fort probablement une excellente affaire.


Quelle marque choisir ?

 Tout d’abord, il est faux de penser qu’une marque est meilleure qu’une autre. Pour ramener notre comparaison avec les voitures, chaque marque a un positionnement différent sur le marché (par exemple, Tesla se spécialise dans les voitures électriques et Jeep se spécialise dans les 4x4, mais cela ne veut pas dire que l’un est fondamentalement meilleur que l’autre). Lors de l’achat d’un appareil photo ou vidéo, il faut choisir une marque de la même façon.

Une fois que vous avez déterminé le type de capteur ainsi que la technologie qui vous convient, le choix deviendra déjà plus facile puisque vous aurez éliminé des options au passage. Voici un tableau pour vous orienter dans vos choix :

 
 Reflex / DSLRSans-miroirPlein cadreAPS-CMicro 4/3Orientation photo ou vidéo
Canon x x x x   Un peu plus photo, proche de 50/50
Nikon x x x x   Plus photo
Sony   x x x   50/50
Fujifilm   x   x   Un peu plus photo, proche de 50/50
Panasonic   x x   x Plus vidéo
Olympus   x     x Beaucoup plus photo
Pentax x   x x   Beaucoup plus photo


Les objectifs

Cela peut sembler contre-intuitif, mais les objectifs ont un impact beaucoup plus grand sur le résultat de la photo que le boîtier. C’est l’objectif qui est responsable de l’angle de vue, du cadrage, du zoom et de l’ouverture, un des paramètres les plus importants en photographie. L’erreur à ne pas faire est donc de placer l’entièreté de son budget dans l’achat du boîtier, sans se garder un montant suffisant pour acquérir un objectif de qualité.

Les boîtiers photo et vidéo se vendent seuls ou en ensemble avec un objectif de base. Toutefois, cet objectif de base ne convient peut-être pas au type de photo/vidéo que vous souhaitez faire. Par exemple, un photographe animalier sera très mal servi par un zoom 18-55mm (objectif grand-angle qu’on retrouve souvent comme objectif de base dans les ensembles) qui ne zoomera pas assez loin pour prendre un animal en photo.

De plus, les objectifs conservent leur valeur bien plus longtemps que les boîtiers et s’usent plus lentement. Souvent, un photographe changera jusqu’à trois ou même quatre fois son appareil tout en conservant les mêmes objectifs s’il avait bien investi dans ces derniers au départ. À long terme, cela vaut donc la peine de choisir un objectif de qualité lors de l’achat de notre premier appareil et de planifier le budget en conséquence. 

Cela étant dit, choisir un objectif est souvent plus complexe que choisir un boîtier et il faut tenir compte de certaines contraintes de compatibilité entre les deux. N’hésitez donc pas à contacter un de nos conseillers Gosselin en ligne ou en magasin si vous avez de la difficulté à faire votre choix ! Il nous fera plaisir de vous guider.



Photo par Lucas Favre, Unsplash.


Tenir compte de son buget

 Finalement, il faut bien évidemment tenir compte de votre budget. Il existe des appareils pour toutes les gammes de prix, mais il faudra parfois faire certaines concessions. Il faut également garder en tête les accessoires à acheter avec un premier appareil : carte(s) mémoire, sac de transport, pile(s) supplémentaire(s), trépied, assurance en cas de bris… ça s’accumule rapidement !


Et maintenant... comment s'en servir ?

Félicitations, vous avez acheté votre premier appareil ! Un premier appareil peut être intimidant à première vue. Tous les différents boutons et molettes… C’est un peu comme s’asseoir au siège conducteur d’une voiture pour la première fois ! Et tout comme la voiture ne fait pas le conducteur, l’appareil ne fait pas le photographe ou le vidéaste. 

Afin d’apprendre à tirer le maximum de votre appareil, nous vous conseillons donc fortement de réserver une partie de votre budget pour un ou plusieurs cours photo/vidéo. N’hésitez pas à contacter le Collège Gosselin, notre centre de formation continue, qui offre une multitude de cours privés et de groupe, en ligne et en magasin, ainsi que des sorties photo en plein air. 

Pour plus d’informations sur les formations du Collège Gosselin, visitez notre site Web

Nous espérons que ce guide saura répondre à plusieurs de vos questions concernant l’achat de votre premier appareil photo et vidéo. N’oubliez pas de considérer aussi la prise en main et l’ergonomie de l’appareil lors de votre choix. Il est important que votre appareil soit confortable à utiliser. C’est pourquoi nous vous invitons à nous rendre visite en magasin si vous souhaitez prendre en main les appareils et les comparer plus en détail avec nos conseillers. L’équipe de passionnés de Gosselin en est en mesure de répondre à toutes vos questions afin de s’assurer que vous partiez avec l’appareil qui répond à tous vos besoins !