Par Michèle Grenier

18 mars 2020


Le beau temps est à nos portes et c’est le temps de sortir son appareil photo et ses bottes de caoutchouc! Je vous partage ici trois trucs simples qui vous permettront de réaliser vos plus belles photos printanières.


Choisir sa lumière

Un des meilleurs trucs (valable en toutes saisons) est de bien déterminer le moment de la journée où nous choisissons de prendre nos photos. En photographie, les levers et les couchers de soleil, tout comme la lumière du matin et du soir, sont des moments hautement recommandés. La lumière a le pouvoir de créer un impact et une ambiance qui rend nos images envoûtantes. Soyez rassurés, le prix du lever aux petites heures est peu cher payé comparé aux clichés que vous récolterez!

Michèle Grenier
Sony a9  |  Sony FE 135mm f/1.8 GM
1/500s  |  f/2.8  |  ISO 320  |  135mm
Image prise lors d’un coucher de soleil à l’île d’Orléans au Québec. Le vert tendre des pousses dans les champs ainsi que les fleurs blanches en bordure de la route sont typiques de la saison. La couleur du ciel confère ambiance, douceur et chaleur à la photo.


Sortir des sentiers battus

Oui, les bottes de caoutchouc sont bien utiles au printemps! Elles nous permettent de sortir des sentiers battus et de s’aventurer au coeur de la nature, là où on retrouve le superbe vert, les bourgeons qui éclosent, les feuilles qui poussent et les fleurs qui s’épanouissent. Ce sont des teintes que l’on ne peut voir que quelques semaines à peine par année. C’est LE moment pour en profiter - en s’assurant de garder les pieds bien au sec!

Michèle Grenier
Sony a9  |  Sony FE 135mm f/1.8 GM
1/1000s  |  f/2.2  |  ISO 500  |  135mm
Photo captée dans le parcours de la course « Trail coureur des Bois » (Je Cours Qc) à Duchesnay au Québec. Être au coeur de la nature nous permet d’être témoin des joies du printemps, de la petite mousse verte qui pousse sur le sol aux énormes flaques d’eau provenant de la fonte des neiges.


Apprendre quelque chose de nouveau

Plusieurs cours, formations, conférences et ateliers de photographie sont disponibles dans toutes les régions du Québec. Pourquoi ne pas s’inscrire à l’un d’entre eux pour apprendre une nouvelle technique, peaufiner sa compréhension du mode manuel ou développer son oeil pour réaliser de remarquables compositions? Le printemps est le moment idéal pour acquérir de nouvelles connaissances et les mettre en pratique. Cela permet d’être fin prêt pour les occasions multipliées de la saison estivale, lorsque tout bouge beaucoup plus vite!

 

Priscilla Du Preez via Unsplash


Se retrouver avec des personnes ayant des intérêts communs aux nôtres est une excellente façon d’échanger et d’acquérir de nouvelles connaissances tout en ayant du plaisir! Pour ma part, le printemps est synonyme de plaisir lors des sorties photo. Et vous, avez-vous d’autres astuces pour réaliser vos photos printanières?


Voir les autres articles de Michèle Grenier