Les + récents | Nouvelles |  Conseils d'experts | Produits


 

Par Michèle Grenier

15 avril 2020

 
Pas toujours évident de rester créatif dans sa photographie en étant cloîtré à la maison. C’est pourquoi je vous propose un projet amusant de macro facile à faire chez soi, que ce soit seul ou en famille !


Qu'est-ce que la macrophotographie?

La macrophotographie permet de photographier des objets de petite taille avec des rapports d’agrandissements. La macro est souvent utilisée pour prendre en photo des insectes, des fleurs, des textures (comme des écorce de bois), etc. Bref, elle est idéale pour mettre de l’avant les petits détails pour une infinité de sujets de façon très créative et originale!

Michèle Grenier
Sony a9+ FE 90mm f/2.8 Macro G OSS

 
Équipement nécessaire

L'équipement nécessaire pour réaliser ce projet à la maison est très simple:

  • De l'eau
  • Un vaporisateur
    Dans le pire des cas, des doigts pour éclabousser!
  • De la glycérine
    On peut s'en procurer dans toutes les pharmacies
  • Une source de lumière
    J'ai utilisé une petite lumière DEL du type Litra ou au Profoto C1. L'option « lampe de poche de cellulaire » qui est assez puissante, fonctionne très bien aussi.
  • Un objectif macro
    Si vous n'avez pas d'objectif macro, vous pouvez opter pour l'option abordable des tubes d'extension. Si vous n'avez aucun des deux, amusez-vous avec une loupe placée à l'extrémité d'un objectif régulier!

Michèle Grenier
Sony a9FE 90mm f/2.8 Macro G OSS

Prise de vue

  • Mélangez la glycérine à l’eau
    Plus la proportion de glycérine sera grande, plus les gouttes seront « stables » (elles ne couleront pas).
  • Assurez-vous que la pièce soit le plus sombre possible
    Fermez les lumières et les rideaux puis ajustez les réglages de votre appareil photo (ex. : limitez la vitesse de l’obturateur et/ou utilisez une plus grande ouverture et/ou augmentez l’ISO).
  • Placez votre source de lumière très près de votre sujet
    Dans mon cas, il s’agit d’une partie du corps. Dans le vôtre, ce peut être une multitude d’autres surfaces (plante, miroir, bouteille de verre). Bref, tout ce qui vous tombe sous la main.
  • Vaporiser et vous amusez-vous !
    Modifiez vos angles de vue et celle de la lumière. Des petits changements peuvent faire de très grandes différences. Et le plus beau dans tout ça - comme vous pouvez le constater avec les photos qui illustrent cet article - c’est que l’environnement peut être tout sauf glamour… et personne ne le saura jamais ! (Merci à la petite source de lumière et à la faible profondeur de champ que procure la macro.)

 Michèle Grenier
Sony a9FE 90mm f/2.8 Macro G OSS

 

Traitement

Si vous souhaitez traiter vos photos, je suggère fortement un look « noir et blanc » avec beaucoup de structure. Il est tout indiqué pour mettre en valeur les contrastes des hautes lumières et les ombres des gouttes (j’ai fait le mien à l’aide du logiciel Luminar 4).


Mouillez-vous!

J’ai toujours trouvé que la macrophotographie était une activité fascinante et relaxante ! Pourquoi ? Parce qu’on se concentre sur de petits éléments. On peut passer des heures à observer un même sujet sous toutes ses coutures… et on oublie tout le reste. Essayez-donc pour voir ! Vos après-midi pourraient passer soudainement très rapidement.

Partagez-nous votre projet de macrophotographie en utilisant le hashtag #GosselinPhoto 
On a hâte de voir votre résultat !

 

Voir les autres articles de blogue de Michèle Grenier